La réélection de Fernand Cuche dépend de la gauche

La gauche va-t-elle conserver la majorité conquise il y a quatre ans au Gouvernement neuchâtelois ? Cette question trouvera une réponse dimanche, dans l’après-midi, à l’issue du second tour de l’élection au Conseil d’Etat.

Six candidats, trois de gauche et trois de droite, se disputent sur deux listes les cinq fauteuils en jeu. On n’avait plus eu de second tour depuis 1989 dans le canton.

A gauche: les deux socialistes Jean Studer, conseiller d’Etat sortant, Gisèle Ory, ainsi que le Vert Fernand Cuche, lui aussi sortant. A droite: trois libéraux-radicaux: Frédéric Hainard, Claude Nicati et Philippe Gnaegi.

 
Pas de soucis pour Studer et Ory
 
Sauf énorme surprise, on peut d’ores et déjà affirmer que Jean Studer et Gisèle Ory seront élus. Et sans doute avec les meilleurs scores, si l’on se réfère au premier tour où ils sont arrivés largement en tête.

Derrière, la lutte sera très serrée entre les trois PLR et Fernand Cuche. Largué le 5 avril, le conseiller d’Etat écologiste a cette fois l’avantage de figurer sur un ticket gagnant, avec deux colistiers qui font office de locomotives. Si l’électorat de gauche se montre discipliné et qu’il vote la liste de façon compacte, on voit mal comment les trois libéraux-radicaux pourraient passer devant lui.

C’est justement là que réside le grand point d’interrogation de ce second tour. Critiqué, descendu en flammes par la droite sur son bilan de législature, Fernand Cuche a-t-il toujours la confiance des électeurs de gauche?
 
 
Comment va voter la gauche?
 
La droite, elle, a démontré le 5 avril qu’elle savait voter de façon disciplinée. La fusion des partis libéral et radical a redonné une identité à la classe bourgeoise, identité qu’elle avait perdue ces dernières années. Et l’électorat UDC va appuyer sans réserve la liste PLR pour barrer la route à Fernand Cuche.

En clair, cela signifie que si les trois libéraux-radicaux arrivent devant Fernand Cuche, ils le devront certes à leurs électeurs. Mais aussi, et surtout, à une gauche dispersée et sceptique à l’égard du candidat vert… /fap

Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.