Poste de Rochefort: le malfrat court toujours

La police neuchâteloise a publié ce dimanche le portrait-robot de l’individu soupçonné d’avoir commis le braquage de la poste de Rochefort vendredi.

L’homme est de corpulence mince, 1m80, a les cheveux courts, de couleur foncée. Agé de 25 à 35 ans, il est de type européen du sud et s’exprime en français avec un accent indéterminé.

Le malfrat est toujours en fuite. Sous la menace d’une arme, il s’est fait remettre la somme de 800 francs.

A ce stade de l’enquête, aucun lien ne peut être établi entre le brigandage de la poste de Rochefort et la tentative de braquage qui a eu lieu jeudi à la station-essence Coop de Marin. /mve

Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.