La fin de la descente aux enfers pour Amy Winehouse

Vingt-sept ans est un âge maudit dans le rock et la pop. Après Jim Morrison, Janis Joplin ou Kurt Cobain, la mort d'Amy Winehouse fait entrer la chanteuse britannique dans le mythique et macabre Club 27, celui des musiciens tragiquement disparus à cet âge.
 
Trouvée morte samedi dans son appartement londonien, la chanteuse de soul, dont la voix et les fragilités ont pu être comparées à celles des plus grandes chanteuses de jazz, avait annoncé récemment s'être sortie de la drogue, mais sans décrocher de l'alcool.
 
 Elle aura été une étoile filante, avec un premier album, "Frank", sorti en 2003 et immédiatement salué par la critique. Le suivant et dernier, "Back to Black" en 2006, a connu un succès mondial. Une des chansons tirée de cet opus, "Rehab", fait référence à ses refus de se plier aux cures de désintoxication. /ats+iqu
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.