Pêches Derrière l'Eglise: les autorités contre-attaquent

L’avenir du Landeron passe par les Pêches derrière l’Eglise. C’est l’avis des autorités du Landeron.
 
A moins de deux mois de la votation sur le plan spécial de cette zone, le Conseil communal souhaite clarifier la situation. Un écoquartier de 130 logements devrait voir le jour. Mais le projet est combattu par référendum.
 
Pour le Conseil communal, ce nouveau quartier va permettre de redynamiser Le Landeron en attirant de nouveaux habitants. Avec, à la clé, une hausse des rentrées fiscales. Elles permettront largement de couvrir les coûts liés à l‘arrivée de ces nouveaux venus.
 
Le Conseil communal dément par ailleurs l’effet de ghetto de ce nouveau quartier, qui proposera des logements à louer et à vendre ainsi que des appartements protégés. Il tient aussi à préciser que le sol sur lequel va être construit ce nouveau quartier est certes instable, mais comme tout l’Entre-deux-Lacs qui est bâti. Le Conseil communal précise encore que le peuple se prononcera le 28 novembre sur le plan spécial et non sur le projet des promoteurs. /sma
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.