Affiches électorales: Le Locle restrictif

Seuls les partis implantés au Locle ont le droit de faire poser des affiches électorales sur les panneaux officiels de la Ville. Une pratique qui révolte le Parti évangélique neuchâtelois, qui s’est vu refuser momentanément la pose de ses affiches sur ces emplacements.
 
Le Conseil communal du Locle devrait discuter lundi de cette problématique et décider s’il autorise ou non le PEV à afficher sur les panneaux officiels.
 
 
Le PEV dénonce une pratique peu équitable
 
Le Parti évangélique neuchâtelois a écrit une lettre aux autorités locloises ainsi qu’aux médias pour dénoncer ce qu’il considère comme un cas crasse de favoritisme. Le président du Locle, Denis de la Reussille, justifie ce refus au vu du nombre restreint de panneaux d’affichages. Etant donné que le service est proposé gratuitement par la Ville, le Conseil communal préfère favoriser les partis qui œuvrent au quotidien pour les Loclois.
 
Mais Denis de la Reussille n’exclut pas de modifier cette pratique si les autres conseillers communaux y sont favorables.
 
 
Une pratique purement locloise
 
Le Locle est la seule ville du canton de Neuchâtel à restreindre l’accès à ses panneaux officiels. La Chaux-de-Fonds, Neuchâtel et Val-de-Travers permettent à tous les candidats sans exception de poser leurs affiches électorales. /mvr
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.