Rétrocession des primes maladie: Neuchâtel est concerné

Les primes maladie des Neuchâtelois devraient légèrement baisser…

Presque un milliard de francs de primes maladie excessives payées jusqu'ici dans les cantons à trop fort taux de réserves, dont Neuchâtel, devraient être reversés aux assurés. Le Conseil fédéral a mis en consultation jusqu'à fin septembre le modèle de rétrocession adopté en avril. Les assurés des cantons aux réserves trop fortes bénéficieront d'un rabais de primes.

La révision de la loi sur l'assurance maladie ne devrait toutefois permettre de compenser que 55% des primes payées en trop. Cette proposition fait grimacer les cantons concernés comme Neuchâtel, Genève, Vaud, et le Jura. Le Conseil fédéral ne juge pas possible d'aller vers un remboursement total.

Le système proposé devrait être mis en œuvre pour une durée de six ans. Il vise à rééquilibrer les différences accumulées depuis 1996. Il se base uniquement sur des données cantonales et pas sur le montant effectif versé par chaque assuré.

La polémique sur les réserves dure depuis des années. Dans certains cantons, les primes se sont envolées alors que, parallèlement, les caisses capitalisaient. L'affaire a pris une nouvelle ampleur l'an dernier, lorsque les caisses Assura et Supra ont déclaré vouloir transférer vers d'autres cantons une partie des réserves constituées dans les cantons de Neuchâtel, Vaud et Genève. A plusieurs reprises, le Parlement a pressé le gouvernement d'agir. /sma

Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.