Neuchâtel et La Chaux-de-Fonds se mettent au citybranding

Il n’y a pas que les grandes villes du monde qui réfléchissent à leur image de marque pour résister à la concurrence.
 
Des villes comme Neuchâtel et La Chaux-de-Fonds espèrent elles aussi développer leur propre marque, comme celle d’un yoghourt ou d’une boisson gazeuse… On appelle ça le citybranding. L’objectif, c'est d’améliorer l’attrait économique d’un territoire.

Pour ce faire, les deux plus grandes communes du canton sont partenaires avec la Haute Ecole de gestion Arc. Une vingtaine d’étudiants ont jusqu’au mois de juin pour mener une étude de marché.

Tout le monde y gagne: les Villes ne déboursent pas un centime. En échange, elles offrent aux étudiants un accès aux informations et une aide logistique.

Le city manager de Neuchâtel, Michel Clottu, se réjouit de cette initiative. Mais il rappelle que sa priorité est d’animer de manière visible la vie commerciale du centre-ville. Michel Clottu prépare d’arrache-pied une quinzaine neuchâteloise qui se tiendra d’ici la fin du mois de mai jusqu’au 12 juin, avec des ouvertures nocturnes, un grand marché le long de la rue du Seyon, ainsi qu’une braderie. /gwe

Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.