Le Conseil d'Etat veut mater les hooligans

Un projet de loi cantonale et des mesures de répression: le Gouvernement neuchâtelois veut agir rapidement et avec fermeté contre les hooligans.
 
A la suite des dégâts causés aux alentours du stade de La Maladière à Neuchâtel par des supporters du FC Sion, le 6 février, Jean Studer a annoncé plusieurs mesures mercredi devant le Grand Conseil, en réponse à une question d'un député.
 
Le conseiller d'État en charge de la sécurité souhaite signer une convention avec Neuchâtel Xamax et le HCC d'ici la fin du mois de mars, afin de prévenir et réprimer les violences en collaboration avec les clubs.
 
Jean Studer veut également élaborer un projet de loi cantonale pour demander aux clubs visiteurs de payer une caution au début de la saison, à utiliser en cas de débordement de leurs supporters. Il va aussi proposer la mise en place d'une procédure de flagrant délit, qui permettrait d'arrêter et de juger immédiatement les fauteurs de trouble.
 
Ce projet de loi devrait être présenté au Grand Conseil neuchâtelois cette année encore.
 
 
Neuchâtel Xamax se dit ouvert à une discussion entre tous les acteurs concernés par le hooliganisme, mais il estime que ce n'est pas aux clubs de verser des cautions ou d'assumer financièrement les dégâts causés par les supporters. /mvr
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.