Légère condamnation dans l'affaire des chevaux maltraités

Peine légère pour le propriétaire des chevaux supposés maltraités et secourus en février 2009 aux Sagnettes, sur les hauteurs du Val-de-Travers. L’agriculteur a été condamné à 20 jours-amende à 15 francs, sans sursis, et au paiement des frais de la cause réduits à 300 francs.

Le Tribunal de police du Locle a reconnu que l’écurie des chevaux était trop petite. Mais il a relevé que les chiffres indiqués dans le rapport du vétérinaire cantonal étaient exagérés. De plus, la Cour n’a pas tenu compte des blessures ou de l’état psychologique des chevaux. Elle a estimé que l’un comme l’autre pouvaient être le fait du transport et non des conditions de vie des animaux.

A noter que le dossier est toujours entre les mains du Tribunal administratif du canton de Neuchâtel. Il doit décider ce que deviendront les chevaux, que l’agriculteur n’a pas encore récupérés. /mve

Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.