Neuchâtelois perturbés...

Neuchâtel fait partie des cantons où le nombre de personnes hospitalisées en psychiatrie est le plus grand en Suisse.

Une étude sur les années 2000-2004 démontre que la moyenne nationale est relativement stable. Sur une année, cela représente huit habitants sur mille, soit quelque 50000 patients. Mais la durée des séjours est en augmentation. Les personnes sans emploi et les bénéficiaires de rentes sont les plus touchées.

Dans les régions à caractère urbain, on recourt plus fréquemment à un traitement hospitalier que dans les zone rurales. Ainsi, dans les cantons de Bâle-Ville et de Neuchâtel, c’est respectivement 1,4 et 1,2% de la population qui a subi un traitement psychiatrique stationnaire, contre 0,5% dans les cantons de Nidwald et d'Obwald. /ats-fap

Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.