Fiançailles rompues entre l'Etat et la COMUL

La Communauté urbaine du Littoral boude l’Etat de Neuchâtel.

Les douze communes membres de la COMUL ne participeront plus à aucune mesure des contrats d’agglomération impliquant l’Etat.

Cette décision a été prise mardi lors de l’Assemblée générale de la COMUL. Le financement de la ligne 10 des TN est à l’origine de cette montée aux barricades. Dans le budget 2010, le Conseil d’Etat a décidé de geler les 600'000 francs destinés au prolongement de la liaison de Neuchâtel à Bôle. La somme pourrait être versée en 2011, selon l’Etat. Mais la COMUL n’est pas convaincue.

La Communauté urbaine du Littoral a donc décidé de ne plus s’engager dans de nouveaux projets avec l’Etat. /sm

Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.