L’avenir du camping de Fleurier incertain

A l’avenir, les touristes ne pourront peut-être plus planter leur tente ou installer leur caravane à Belle Roche à Fleurier. Le seul camping du Val-de-Travers se trouve dans une zone de dangers naturels, au pied de la montagne de la Caroline. Le risque de chutes de pierres y est élevé.

Le secteur va devoir être sécurisé. Le Conseil communal de Val-de-Travers attend le résultat d’une nouvelle étude confiée à des géologues pour prendre des décisions. Des travaux de protection seront nécessaires, comme la pose de barrières et de filets. La facture, qui pourrait atteindre le million de francs, sera à partager entre la Commune, le Canton et la Confédération.

La fermeture du camping est une des hypothèses de travail retenues. Si cette piste se confirme, il faudra trouver un nouvel emplacement pour cette structure, nécessaire à une région à vocation touristique. En revanche, il n’est pas question de raser les maisons d’habitation situées dans le quartier de Belle Roche. Les travaux qui seront réalisés permettront d’assurer la sécurité de ces constructions. /msa

Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.