Peine revue à la baisse pour un chauffard

Dix-huit  mois de prison avec sursis pendant cinq ans. Le Tribunal correctionnel du Locle a condamné lundi, en deuxième instance, un chauffard pour homicide par négligence et lésions corporelles graves.
 
En avril 2007, le chauffard, âgé de 21 ans, avait percuté le mur à la sortie des gorges du Seyon, après une course poursuite. Une jeune fille de 17 ans ans était morte des suites de cet accident et l'autre passager avait été grièvement blessé.
 
Le conducteur avait déjà été condamné à deux ans de peine privative de liberté, dont neuf mois fermes, par le Tribunal correctionnel de Neuchâtel. Après recours,  la Cour de cassation a estimé ce jugement trop sévère. Elle a renvoyé la cause devant le Tribunal correctionnel du Locle, en lui imposant d'octroyer une peine plus légère.
 
Mais cette affaire risque de rebondir au Tribunal fédéral, puisque le Ministère public a annoncé vouloir faire recours, afin que les chauffards soient plus sévèrement punis. /nr
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.