La Ville de Neuchâtel comblée par ses comptes 2010

Les conseillers communaux de Neuchâtel affichent un large sourire. Les comptes 2010 sont biens meilleurs que prévu. Ils bouclent avec un excédent de revenu de presque 2 millions de francs alors que le budget prévoyait un déficit de 6 millions de francs.
 
 
Meilleur résultat des entreprises
 

Ce bon résultat provient essentiellement d’une hausse des recettes fiscales. Le produit de l’impôt sur les entreprises est plus élevé de 22 millions de francs que le montant budgété. En revanche, les rentrées fiscales des personnes physiques sont en baisse de presque 3 millions de francs, en raison du départ de deux gros contribuables.
 
Selon Alain Ribaux, le conseiller communal en charge des finances, l’écart entre le budget et les comptes 2010 s’explique par l’amélioration inattendue et rapide de la situation économique. Au moment de l’élaboration du budget en automne 2009, les autorités n’ont pas prévu que le résultat 2010 des entreprises de la région serait aussi bon.
 
 
Les comptes 2011 et 2012 s’annoncent bons
 

Les comptes 2010 enregistrent en réalité environ 13 millions de francs d’excédent de revenu. Mais le Conseil communal a procédé avant le bouclement des comptes à des amortissements extraordinaires de l’ordre de 4 millions de francs. Et il a mis de côté 7 millions de francs en prévision d’un changement de comptabilisation de la charge annuelle d’aide sociale.
 

Le Conseil communal neuchâtelois prévoit des comptes 2011 et 2012 plutôt bons, malgré des dépenses dans le domaine de l’aide sociale et de l’accueil des enfants. Mais l’exécutif de la ville s’inquiète d’éventuelles réformes prévues par le Conseil d’Etat. Il dénonce un projet de cantonalisation de l’impôt sur les personnes morales, que le Gouvernement serait en train de préparer pour 2013. /mvr

Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.