Pas d'acquittement mais presque pour la LNM

Il n’y aura aucune peine prononcée à l’encontre du directeur de la Société de navigation sur les lacs de Neuchâtel et Morat (LNM) et de son chef d’exploitation. Le Tribunal de police de Neuchâtel a désavoué mardi le Ministère public, qui avait requis 2000 francs d’amende à l’encontre de chacun des deux hommes.

La présidente de la Cour a relevé que les dépassements d’horaires constatés en septembre 2009 par un audit de l’Office fédéral des transports étaient minimes et que la plupart d’entre eux étaient prévus par une convention d’exception acceptée par employeur et employés de la LNM. Geneviève Calpini Calame a toutefois retenu la prévention concernant la planification des horaires de travail, jugée insuffisante.

Mais la Cour tient compte de circonstances atténuantes: la LNM a dû faire face à la maladie de l’un de ses capitaines. De plus, la compagnie travaille sous pression, avec des subventions en baisse et des impératifs de rentabilité en hausse.

Au final, les deux hommes ne sont pas acquittés mais ils se limiteront à payer 150 francs chacun au titre des frais de justice. /gwe

Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.