Les comptes de l'Etat de Neuchâtel dans le rouge

Mauvais mais mieux que prévus.

Les comptes 2010 de l’Etat de Neuchâtel bouclent sur un déficit de 21,3 millions de francs. Le budget prévoyait un excédent de charge de près de 34 millions. Le Conseil d’Etat neuchâtelois a présenté l’exercice 2010 mardi matin. Il s’est dit inquiet à plusieurs titres.
 
 
Neuchâtel toujours dans le rouge
 
Malgré la reprise conjoncturelle et une progression très importante de l’impôt sur les personnes morales, en hausse de 56 millions de francs par rapport à 2009, le résultat reste déficitaire.
 
Autre point inquiétant: l’impôt cantonal direct sur les personnes physiques rapporte toujours moins. Il se monte à 704 millions de francs, contre 715 millions de francs un an auparavant. Une régression qualifiée d’historique par le Conseil d’Etat. Ce résultat est d’autant plus alarmant que les recettes des personnes physiques sont en baisse pour la deuxième année de suite. Et elles sont de loin les plus importantes des collectivités neuchâteloises. Pour éviter d’entrer dans une érosion fiscale, le Conseil d’Etat présentera le 8 mars une révision de la fiscalité des personnes physiques, en particulier des familles et des classes moyennes.
 
 
Investissements plus faibles que prévus
 
Sur le plan des investissements, le Conseil d’Etat n’est pas non plus satisfait du résultat 2010. L’écart de plus de 12 millions inférieur par rapport au budget montre que l’enveloppe n’est pas utilisée de manière optimale. En cause: le manque de compétences octroyées au Gouvernement. Le décret accompagnant le budget 2011 doit donner une plus grande marge de manœuvre au Conseil d’Etat dans ce domaine.
 
 
Quelques notes positives
 
L’exécutif cantonal relève quelques notes positives dans ces comptes 2010. Tout d’abord, sans les opérations de bouclement le résultat opérationnel aurait affiché un excédent de revenus de plus de 33 millions de francs. Le Conseil d’Etat met aussi en avant la progression de l’impôt sur les personnes morales et une bonne maîtrise des charges budgétées. Deux éléments qui démontrent, selon le Gouvernement, que les efforts entrepris portent leurs fruits. La dette consolidée a pu être réduite de 60 millions de francs à 1 million 295 mille francs. Mais le canton de Neuchâtel reste fragile. /sma
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.