Un référendum contre la nouvelle loi sur les EMS

L’Association neuchâteloise des directeurs d’établissements médico-sociaux privés, l’Anedep, est très mécontente de la nouvelle loi sur les EMS acceptée par le Grand conseil. Elle a lancé vendredi un référendum contre cette loi.
 
L’association dénonce un manque de reconnaissance des critères de qualité, un manque de moyens pour la formation continue du personnel et une trop grande puissance de l’Etat qui décide avec qui il veut ou non signer des contrats de prestation.

L’Anedep représente huit institutions privées du canton de Neuchâtel sur un total de trente-trois. Elle a jusqu’au 13 janvier pour récolter 4500 signatures.

L’Anedep a aussi décidé de ne pas signer le contrat de prestation avec l’Etat prévu par la nouvelle loi. Si ce choix devait pénaliser ses résidents, l’association envisage par la suite de faire recours contre la loi sur les EMS au Tribunal fédéral. /mvr

Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.