Les sex toys ne connaissent pas la crise

sex toyAlbert le Vert, la taupe… Ce sont des sex toys vendus lors de réunions chez des particuliers.

Une Chaux-de-Fonnière anime ce genre de soirée depuis deux ans.

Elle travaille pour le compte d’une société qui mise sur le fait que les femmes préfèrent acheter leurs jouets coquins à l’abri des regards.

Des jouets qui ne choquent plus et qui se vendent très bien, malgré la crise. Il se vend en moyenne pour 1'500 francs de gadgets sexuels par soirée.

Renseignements au 077 408 65 22. /nr

Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.