Le Tribunal administratif fédéral donne raison aux écologistes

Les cormorans ont été accusés à tort de causer des problèmes aux pêcheurs des lacs de Neuchâtel, Bienne et Morat. Le Tribunal administratif fédéral a rendu son avis jeudi. Il admet le recours des associations écologistes.
 
Les protecteurs de la nature s'étaient opposés à une régulation du nombre de cormorans dans la réserve du Fanel.
 
L'Office fédéral de l'environnement estimait que les cormorans étaient responsables d'importants dommages économiques aux pêcheurs professionnels des trois lacs.
 
Le Tribunal administratif juge cette estimation exagérée. Le verdict peut encore être contesté devant le Tribunal fédéral. /aju
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.