Des personnalités vendent leurs oeuvres aux enchères

Caritas Neuchâtel a choisi de frapper fort à l’occasion de la Journée nationale de lutte contre la pauvreté et l’exclusion sociale, samedi.
 
L’association caritative a organisé une vingtaine de rencontres entre ses bénéficiaires et des personnalités de la région. A l’issue de ces entretiens, chacun a été invité à produire une œuvre et un texte qui seront mis en vente samedi à Neuchâtel.
 
 
Des œuvres de tous horizons
 
Plusieurs personnalités ont participé à cette action. Parmi elles, le chef de la police André Duvillard qui a réalisé une pyrogravure, la conseillère d’Etat Gisèle Ory, ou encore le médecin cantonal Claude-François Robert. D’autres artistes confirmés comme Aloys Perregaux, Rodolphe Cattin ou Ivan Moscatelli ont également prêté leur talent à travers des peintures, des lithogravures, ou des dessins.
 
Caritas ne cherche pas à tirer des bénéfices de la vente puisqu’elle reversera en grande partie l’argent récolté aux personnes qu’elle suit.
 
Cette vente aux enchères a lieu samedi à 10h à l’Espace Facchinetti à La Maladière. Elle donne le coup d’envoi d’une année dédiée à la pauvreté et à l’exclusion sociale. Renseignements ici.
 
 
Recensement difficile
 
En Suisse, on recense environ 700'000 à 900'000 personnes dans la pauvreté, même s'il est difficile de les recenser précisément, faute de moyens de mesure.
 
Caritas Neuchâtel compte d'ailleurs s'approcher de plusieurs députés afin de déposer une motion ou une interpellation demandant au Conseil d'Etat neuchâtelois d'établir des indicateurs qui quantifient la pauvreté. /abo
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.