Ted Turlings succède à Martine Rahier

Le professeur ordinaire de biologie à l’Université de Neuchâtel, Ted Turlings, succède à la rectrice Martine Rahier, à la tête du Pôle de recherche national Survie des plantes.

Le Fonds national suisse a approuvé cette nomination, effective dès le 1er avril.

Le chercheur néerlandais Ted Turlings est connu notamment pour ses travaux sur l'appel au secours odorant émis par le maïs blessé.

Actif depuis avril 2001, le réseau scientifique interdisciplinaire Survie des plantes est piloté par l’Université de Neuchâtel. Son but: la préservation de la biodiversité des zones naturelles et la recherche de solutions pour une agriculture durable. /gw

Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.