Touché-coulé contre l’ERAP ?

André Duvillard, le commandant de la Police cantonale neuchâteloise, s’étonne. L’Académie de police de Savatan, située au-dessus de Saint-Maurice dans le canton du Valais, ouvre dès 2011 une filière de formation pour les assistants de sécurité publique.
 
L’Ecole régionale d’aspirants de police de Colombier propose cette filière depuis 2002, à la suite d’une décision unanime de la Conférence des chefs des départements de Justice et police de Suisse romande.
 
La décision d’ouvrir la même filière à l’Académie de police de Savatan a été prise unilatéralement par ses dirigeants et annoncée lundi à ceux de l’ERAP par la Tribune de Genève et 24 Heures
 
Montrer ses atouts en vue de la restructuration
 
Un projet de formation commune sur un site unique flottait pourtant dans l’air. En 2003, les Cantons de Vaud et Valais proposaient de la réaliser sur le site de Savatan.
 
La prochaine restructuration de l’armée joue peut-être aussi un rôle dans ce contexte, selon André Duvillard. La grande question est de savoir quelle place d’arme pourrait être délaissée par l’armée dans le canton. Un point d’interrogation qui nécessite, pour les écoles de police de Suisse romande, de faire valoir certains arguments, du côté de Colombier, comme du côté de Savatan.
 
 
Un axe lémanique qui s’étend jusqu’à Genève
 
L’Académie de Savatan élargit son offre avec l’ouverture d’une filière de formation pour les assistants de sécurité publique, mais ce n’est pas tout. Genève a décidé d’envoyer sa troisième volée de futurs gardes d’ambassade à Savatan, en juin, plutôt qu’à Colombier. Une première volée a pourtant été brevetée à l’ERAP en septembre. Et une autre y sera formée en janvier.
 
 
Décision au cœur des discussions
 
André Duvillard regrette qu’une solution de répartition par branche ou régionale n’ait pas été trouvée, ce qui aurait pu éviter la situation de concurrence.
 
L’ouverture de la filière de formation pour les assistants de sécurité publique à l’Académie de police de Savatan sera donc à l’ordre du jour de la prochaine séance des cordons de polices cantonales de Suisse romande en février. Elle sera vraisemblablement abordée aussi lors de la séance des chefs de départements de justice et police au mois de mars. /aes
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.