Détournements aux Perce-Neige: épilogue marocain

Trois prévenus seront finalement jugés dans l'affaire de détournement de fonds aux Perce-Neige: il s'agit de l'ancien directeur administratif et financier de la fondation, ainsi que de deux personnes de nationalité marocaine et résidant au Maroc.
 
L'ancien directeur de la Fondation des Perce-Neige est soupçonné d'avoir détourné à son profit et à celui des deux autres prévenus un montant total d'un peu moins d’un million cinq cent mille francs. Les faits remontent à septembre 2008. Il aurait aussi, en tant que responsable financier de la HE-ARC entre 2001 et 2004, détourné 125'000 francs.
 
Les deux autres prévenus, une fille et son père résidant au Maroc, ont pu être entendus. Ils auraient reçu entre un million deux cent mille francs et un million deux cent cinquante mille francs.
 
Cet argent a été investi au Maroc, essentiellement dans l'immobilier. Malgré plusieurs séquestres, l'intégralité du montant détourné n'a pas pu être retrouvée.
 
L'ex-chef financier a été placé en détention quelques temps, ce qui n'est pas le cas des deux ressortissants marocains, selon le juge d'instruction Nicolas Feuz. Actuellement ils sont poursuivis par la justice suisse. Mais il appartiendra au Tribunal neuchâtelois de décider s'ils sont coupables et donc si des peines doivent être prononcées. Si tel devait être le cas, ces peines pourraient être exécutées au Maroc. Aucune demande d'extradition n'a été déposée pour le moment.
 
L'instruction est en passe d'être clôturée. Les trois prévenus seront renvoyés devant le Tribunal criminel des Montagnes et du Val-de-Ruz l'année prochaine. /vco-abo
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.