La CEP verrouille sa communication

Grand Conseil neuchâtelois: la Commission d'enquête parlementaire sur l'affaire Hainard a décidé mardi de ne plus rendre compte de l'avancement de ses travaux, autrement que par le biais de communiqués de presse.
 
La nouvelle présidente de la CEP, Veronika Pantillon, veut éviter de nouvelles fuites aux médias, jugées inadmissibles et graves. Des fuites qui ont entravé la bonne marche de l'enquête, selon la députée des Verts.
 
Veronika Pantillon a précisé que la commission n'était pas à l'origine de ces fuites. La CEP compte publier la semaine prochaine sa décision concernant la demande de récusation de Patrick Erard. Pour ce qui est des dernières révélations de la Télévision suisse romande sur l'existence d'une brigade de police parallèle, la CEP a donné son accord à l'enquête menée par le juge genevois François Paychère car celle-ci ne concerne pas le Département de l'économie.
 
La CEP espère achever ses travaux pour le début de l'année prochaine. /gwe


 

Partager
Link

Galerie photos liée

18.09.2010
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.