Les fonctionnaires tendent le bras pour lutter contre la grippe

Couvet sera mardi prochain le théâtre d’une vaccination massive: quelque deux cents collaborateurs de l’Etat de Neuchâtel se feront inoculer le vaccin saisonnier contre la grippe. Un «pandicentre» sera mis sur pied à cet effet au Centre d’instruction du Service de la sécurité civile et militaire.

L’objectif de cette demi-journée est de tester l’organisation du canton de Neuchâtel en cas d’épidémie mondiale de la grippe. Une pandémie qui mettrait les autorités devant le défi de vacciner 170'000 Neuchâtelois en deux semaines, soit environ 1'000 personnes par heure. D'autres exercices de ce type sont déjà prévus par le gouvernement cantonal. 

Pays et cantons s’adaptent aux directives de l’Organisation mondiale de la santé et se préparent à une éventuelle propagation du virus H5N1 de la grippe aviaire.
 
En avril, un coordinateur pandémie a été engagé par le Canton et neuf groupes de travail ont été créés. A terme, une dizaine de pandicentres devraient être opérationnels dans le canton de Neuchâtel. Cette organisation vise à préserver le fonctionnement normal des hôpitaux en cas de pandémie. /vco
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.