Travaux de la CEP: les fuites font l'objet d'une plainte pénale

Affaire Hainard: le Bureau du Grand Conseil neuchâtelois a déposé une plainte pénale contre inconnu pour violation du secret de fonction auprès du Ministère public.

Elle fait suite aux fuites qui ont permis à deux médias de rapporter les propos de la chancelière Monika Engheben lors de son audition par la Commission d’enquête parlementaire. La plainte a été déposée quelques jours après les révélations de la TSR du 7 octobre.

L’Express/L’Impartial en ont remis une couche ce jeudi, en expliquant avoir obtenu le procès-verbal intégral de cette audition, pourtant ultraconfidentielle.

Outre les membres de la CEP, le Conseil d’Etat est en possession des procès-verbaux, les mandataires de Frédéric Hainard et de la partie adverse, les preneurs de PV, ainsi que les personnes interrogées, qui reçoivent le document concernant leur propre audition.

Veronika Pantillon, la présidente de la CEP, n’a pas souhaité s’exprimer à propos de ces fuites. /fpa

Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.