La réforme fiscale apportera 24 millions à la Ville de Neuchâtel

La Ville de Neuchâtel devrait toucher 24 millions de francs de recettes fiscales supplémentaires cette année. Le responsable des finances Alain Ribaux l'a annoncé lundi en conférence de presse. C’est la conséquence de la réforme de la fiscalité des entreprises, qui entre en vigueur avec effet rétroactif au 1er janvier 2011. Les projections des comptes 2011 prévoient un bénéfice de 20 millions de francs pour la commune.
 
 
Le poids de Philip Morris
 
Le nouveau mode de taxation de Philip Morris y est pour beaucoup. L’entreprise et le Canton ont signé une convention, qui inclut un transfert d’activité sur le site de Philip Morris à Neuchâtel, selon les autorités communales qui n’en savent pas davantage. 
 
Une partie de l’impôt payé par Philip Morris sera redistribué à l’ensemble des communes du canton de Neuchâtel. Il est question de former un pot commun provisoire pour ces deux ou trois prochaines années, afin de répartir le produit de l’impôt des personnes morales entre les 53 communes neuchâteloises. 
 
Le chef des finances cantonales Jean Studer rencontrera à ce propos, au début du mois de juillet, les responsables de six communes: celles de Neuchâtel, La Chaux-de-Fonds, Le Locle, Val-de-Travers, La Tène et Boudry. 
 
 
La Ville de Neuchâtel comme moteur?
 
D’autre part, la Ville de Neuchâtel veut profiter du renouveau qui s’amorce dans le canton pour jouer un rôle moteur, que sa place de capitale cantonale et de centre du Littoral neuchâtelois la pousse à jouer.
 
Désenchevêtrement des tâches, péréquation financière intercommunale et répartition du produit de l’impôt: ce ne sont pas les réunions qui vont manquer ces prochains temps… /vco
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.