Trois lauréates pour Salut l'étranger

Elles sont trois femmes à se partager le Prix Salut l’étranger 2010: la journaliste indépendante neuchâteloise Valérie Kernen (au milieu), qui a fait ses débuts sur les ondes de RTN,  la chanteuse chaux-de-fonnière d’origine angolaise Florence Chitacumbi (à droite), et Capucine Maillard (à gauche), bénévole à l’Association RECIF, Centre de rencontre et d’échanges interculturels pour femmes immigrées et suisses.
 
Capucine Maillard  a réalisé un ouvrage avec 24 femmes de pays différents. Intitulé Femmes de cœur et d’épices, il est composé d’histoires et de recettes de cuisine. Il est disponible en librairie.
 
Le Prix Salut l’étranger récompense des personnes domiciliées dans le canton de Neuchâtel et qui agissent en faveur de l’intégration interethnique.
 
Les trois lauréates  se partagent la somme de 7'000 francs. Elles ont été distinguées lundi matin au Château de Neuchâtel, en présence notamment du Conseiller d’Etat en charge de l’économie. Thierry Grosjean qui a assuré que le Prix Salut l’étranger, menacé par des mesures d’économies, perdurerait bel et bien l’an prochain, mais sous une forme nouvelle. /abo
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.