Une formation pour les jeunes en difficulté

Le Centre professionnel du Littoral neuchâtelois a accueilli jeudi et vendredi les journées nationales de la formation professionnelle initiale de deux ans. Une centaine de formateurs et de responsables des centres professionnels de Suisse ont fait le déplacement.
 
Au programme: débat, ateliers pédagogiques et didactiques.

La formation professionnelle initiale de deux ans concerne les jeunes en difficulté d’apprentissage âgés de quinze ans au moins. L’apprentissage se déroule en entreprise, lors de cours interentreprises et à l’école professionnelle.

A la clef, les jeunes obtiennent un titre reconnu par la Confédération et la possibilité d’accomplir un certificat fédéral de capacité.

Cette filière remplace la formation élémentaire et s’appuie sur un programme d’étude standardisée avec possibilité de soutien individuel spécialisé. Une modification issue de la nouvelle loi sur la formation professionnelle entrée en vigueur il y a cinq ans.

En Suisse, seuls 3% des apprentis optent pour cette formation. Pas assez, selon l’Institut fédéral chargé de la formation professionnelle. Il compte sur ces journées nationales pour élargir l’offre et la faire connaître.
Vendredi, des enseignants ont pris part à un atelier consacré à la psychologie de l’adolescence, dirigé par la psychologue Francine Blanchard. Avec ce cas pratique: comment gérer le changement d’attitude brutal d’une élève qui devient triste et qui s’isole…
 
 
Un reportage de Gabriel de Weck. /gdw
Partager
Link

Galerie photos liée

18.06.2013
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.