Pas d'exode des grandes fortunes

Il n’y a pas d’émigration marquée des grosses fortunes dans le canton de Neuchâtel…
 
Entre 2005 et 2006, le canton enregistre plus d’entrées que de sorties de fortunes supérieures à 500'000 francs.
 
En revanche, 500 contribuables quittent chaque année le canton. Ils sont âgés dans la plupart des cas de 20 à 40 ans et leur revenu se situe entre 40'000 et 100'000 francs.
 
C’est l’un des constats tiré ce matin par le chef des finances cantonales. Jean Studer a aussi présenté vendredi un rapport sur les statistiques fiscales 2007. Les 917 millions de francs de rentrées sont assurées par 79% des personnes physiques, soit près de quatre francs sur cinq.
 
Dix pour cent de la population ne paient pas d’impôts en raison de la modicité de ses revenus. Près de 60% de la population paient la moitié des impôts cantonaux. Les districts de Neuchâtel et du Val-de-Ruz paient la plus forte part. Les personnes morales participent à hauteur de 10%.
 
Ces deux rapports sont en lien ici. /sm
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.