Anciens cadres de l'UBS: deux sursis et un acquittement

Deux condamnations avec sursis et un acquittement ont été prononcés dans le procès des anciens cadres de l’UBS, à Neuchâtel.

Le Tribunal pénal économique a retenu l’abus de confiance pour deux des trois prévenus. L’ancien directeur-adjoint de la succursale de Neuchâtel écope de 18 mois de peine privative de liberté.
Un autre ancien gestionnaire de fortune a été condamné à 300 jours amende à 100 francs. Tous les deux ont obtenu le sursis.
Ils ont été reconnus coupables d’avoir orienté des placements de manière à favoriser des proches, au préjudice de certains clients. Les détournements portent sur respectivement 800 000 et 300 000 francs.

Le troisième prévenu a été acquitté. /jj

Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.