Le statut du SCAN divise le Grand Conseil

Le SCAN n’est pas encore fixé sur son statut.

Le rapport du Conseil d’Etat neuchâtelois à ce sujet a été renvoyé en commission. Le Grand Conseil l’a décidé aujourd’hui par 94 voix sans opposition.

Les groupes ne sont pas du même avis sur l’orientation à donner au Service cantonal des automobiles et de la navigation. Mais ils sont tous d’accord pour dire qu’il sera plus simple de mener de nouvelles discussions au sein d’une commission.

Le gouvernement prévoit d’attribuer une plus grande autonomie de gestion au SCAN en maintenant son régime de service public rattaché à l’Etat. /ms

Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.