L’éléphant danois accouche d’une souris

OUrsLa Conférence des Nations unies a «pris note» samedi matin de l'Accord de Copenhague contre le réchauffement climatique conclu la veille. Cette position rend l'accord «opérationnel».

L'Accord de Copenhague - un document de trois pages à peine - fixe comme objectif de limiter le réchauffement planétaire à 2 degrés par rapport aux niveaux préindustriels. Mais sans contrainte.

Un accord significatif, bien qu’ «insuffisant», selon l’aveu même des signataires. Mais l’issue aurait pu être bien pire. Entre frustration et exaspération, le sommet a tourné au psychodrame.

Au cœur de la polémique, cette déclaration politique, négociée à huit clos, en secret vendredi soir entre une trentaine de chefs d'Etat des grandes économies de la planète. Une grande partie des pays du sud est en colère, mais «prend note» de l’accord. /fqu + mri

Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.