Deux nouveaux métiers pour l'horlogerie

L'horlogerie compte deux nouveaux métiers reconnus au niveau fédéral. Il s'agit des formations de polisseur et de termineur en habillage horloger. Selon la Convention patronale du secteur, ces deux techniques de finition sont prisées et jugées essentielles à l'éclat final d'une montre ou d’un bijou.

L'organe faîtier basé à La Chaux-de-Fonds se réjouit que ces métiers apparaissent sur le devant de la scène. Des savoir-faire trop souvent méconnus et sous-estimés dans un secteur horloger exigeant et orienté vers le luxe. /ats-gwe

Partager
Link

Galerie photos liée

02.11.2014
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.