Acquittement pour l'ancien vicaire épiscopal

Le Tribunal de police de Neuchâtel a acquitté mardi matin un prêtre fribourgeois et ancien vicaire épiscopal du canton. L’homme d’Eglise était prévenu de contrainte sexuelle en 2001 sur une femme majeure. La victime a porté plainte il y a deux ans, s’estimant incapable de discernement au moment des faits.

Selon la Cour, ce prêtre a agi de manière inadéquate et peu compatible avec sa fonction, mais il n’est pas question d’infractions passibles du code pénal. La justice s’est notamment penchée sur des massages de type sophrologiques prodigués au domicile de la plaignante, et à la demande de celle-ci. Tous deux se connaissaient alors depuis longtemps et fréquentaient un groupe de parole. La femme souffrait de crises de manque liées à une toxicomanie.

Le tribunal a relevé que les attouchements furtifs exercés sur le sexe et la poitrine de la jeune femme ne relevaient pas de la contrainte sexuelle. La Cour a privilégié ainsi la version du religieux qui nie avoir eu une quelconque intention de cette nature.

Le tribunal a aussi estimé que la femme était capable de discernement et de résistance. Quant à l’abus de détresse, il a été écarté au nom de la prescription. La prescription joue encore pour une autre affaire d’abus sexuels sur une fille âgée d’une dizaine d’années à la fin des années septante dans le canton de Vaud.

Le prélat âgé aujourd’hui de 74 ans et domicilié à Fribourg n’exerce pour l’heure aucun ministère. Il est à la retraite depuis le 1er septembre. /gwe

Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.