TGV supprimé: réaction franco-suisse

Après l’annonce de la suppression d’un TGV entre Berne et Paris, via Neuchâtel, il y quinze jours, les acteurs franco-suisse se mobilisent.
 
Des responsables politiques et des associations d’usagers de Franche-Comté ainsi que des représentants des transports et des associations du canton de Neuchâtel réagissent publiquement, ce lundi, à Pontarlier. Ils marquent leur surprise d’avoir été mis devant le fait accompli.
 
Les autorités de Franche-Comté vont tenter de faire annuler cette suppression effective dès le 13 décembre 2009, ou pour le moins d’obtenir une compensation financière auprès de la SNCF.
 
Côté suisse, la Fédération du transjuralpin a pris rendez-vous fin juin avec les CFF pour évaluer les propositions que les Chemins de fers fédéraux se sont engagés à assumer. /nr
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.