Recours inacceptable pour le Conseil d'Etat

Le Conseil d’Etat neuchâtelois rejette en bloc le recours adressé au Tribunal fédéral qui vise à annuler la votation en cours du 3 avril prochain, consacrée à la fiscalité des entreprises et à l’initiative sur les structures d’accueil.
Dans sa position transmise vendredi à la Haute Cour, le gouvernement conclut aussi au rejet de l'effet suspensif. L'exécutif cantonal estime inacceptable que les recourants demandent l’annulation d’une votation qu'ils ont eux-mêmes provoquée. /gwe
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.