Un cadre légal pour l’aide humanitaire et la coopération au développement

Le Grand Conseil neuchâtelois a accepté par 105 voix sans opposition un projet de loi sur l’aide humanitaire et la coopération au développement.

Le projet doit permettre de réunir des représentants de la Fédération neuchâteloise de coopération et de Notre Jeûne fédéral. Il prévoit la création d’une nouvelle structure qui devra gérer l’enveloppe allouée par le Canton.
En 2007, le Canton a engagé plus de 270'000 francs en faveur de la coopération au développement et de l’aide humanitaire. /ms
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.