Après 36 ans, il quitte le Grand Conseil

Alain BringolfUn monument du Grand Conseil neuchâtelois tire sa révérence à la fin de la législature: Alain Bringolf s’apprête à vivre sa dernière session au mois de mars, après 36 années passées sur les bancs du parlement cantonal.
 
En guise d’au revoir, le député popiste Alain Bringolf a enregistré, ce mercredi, une victoire symbolique, reflet de ses convictions politiques de toujours: sa motion visant à favoriser l’esperanto dans le canton de Neuchâtel a passé la rampe du législatif par 60 voix contre 41.
 
Utopiste assumé, Alain Bringolf sait désormais que la langue censée rapprocher les peuples a de beaux jours devant elle dans le canton de Neuchâtel. /gw
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.