Un plafond aux investissements chaux-de-fonniers

Le Conseil général de La Chaux-de-Fonds a accepté le budget 2010 de la Ville, qui prévoit un déficit de 6,8 millions de francs. L’exercice n’intègre pas la contribution extraordinaire demandée aux communes par le Grand Conseil neuchâtelois et combattue par le référendum de l’UDC. Cette contribution représenterait plus d'un million et demi pour la Métropole horlogère.
 
 
Investissements plafonnés à 30 millions
 
Le législatif a décidé de plafonner à 30 millions les investissements prévus à hauteur de près de 38,5 millions par le Conseil communal. Une limitation qualifiée d'essentiellement symbolique par ceux qui l’ont votée. A titre de comparaison, la Ville avait budgété près de 30 millions d’investissements pour 2006 avant de n’en réaliser qu’un peu plus de 6 millions. Sur les douze dernières années, la barre des 30 millions réellement investis n’a été franchie qu’en 2003.
 
L’exécutif communal se déclare toutefois déçu de cette décision qui l’empêchera selon lui de soutenir l’économie locale comme il l’aurait souhaité.
 
 
Coup de théâtre
 
D’une bataille gauche - droite à coups d’amendements, stérile ou presque, la séance s’est terminée sur ce coup de théâtre: la proposition UDC de plafonnement des investissements, acceptée d’une courte voix, qui a séduit quatre socialistes.

Les progressions automatiques des salaires seront limitées. En-dessous de 5'500 francs, les salaires bénéficieront néamoins d'une progression automatique correspondant à un échelon salarial. /vco

Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.