Nos maisons rurales immortalisées

Les maisons rurales du canton de Neuchâtel: cet ouvrage de près de 600 pages, illustrées par 1'200 photos (ici une ferme au Valanvron), a été verni jeudi au Château de Neuchâtel.
 
Il s’agit du 30e volume de la collection consacrée à ce type d’édifices par la Société suisse des traditions populaires; un comble si l’on songe que Neuchâtel fut l’un des cantons pionniers en matière de protection du patrimoine, avec une loi adoptée en 1902 déjà.
 
Les quelque 7'600 bâtiments recensés depuis 2002 couvrent l’ensemble du territoire neuchâtelois. Le livre fait la part belle aux spécificités du canton: l’ancienneté des édifices (beaucoup datent du 16e ou du 17e siècle), leur architecture particulière et diversifiée selon les régions, ainsi que la richesse décorative apportée par la Renaissance.
 
Cet imposant volume permettra de comprendre l’évolution des bâtiments ruraux - qu’ils soient paysans ou viticoles - et de leurs usages, du 16e au 20e siècle.
 
Une dizaine de chercheurs - des historiens, des ethnologues, des archéologues - a œuvré durant trois ans à la rédaction de cet ouvrage, dont les collaborateurs de l’Office cantonal de la protection des monuments et des sites. Créée en 2006 pour pouvoir toucher les subventions nécessaires à cette coûteuse entreprise, l’Association pour l’Etude des maisons rurales et viticoles du canton de Neuchâtel a aussi apporté sa pierre à l’édifice.
 
L’ouvrage Les maisons rurales du canton de Neuchâtel est publié aux éditions G d’Encre. /vco
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.