Le marché du logement en crise

Il n’y a jamais eu si peu de logements vacants dans le canton de Neuchâtel!

Le marché immobilier neuchâtelois se trouve en pénurie pour la 9e année consécutive, avec un taux de logements vacants de 1,09%. On parle de pénurie lorsque le taux est inférieur à 1,5%.

La situation est particulièrement tendue dans quatre districts, selon l’enquête réalisée par l’Office cantonal de la statistique: au Val-de-Ruz, à Neuchâtel, à Boudry et au Val-de-Travers. Les taux y varient de 0,31 à 0,91%.

L’offre de logements est plus abondante dans les districts du Haut, avec un taux de 3,28% au Locle et 1,94 % à La Chaux-de-Fonds.

Si les logements libres manquent, les surfaces industrielles ou commerciales sont au contraire en nette augmentation par rapport à 2008: 260 locaux sont disponibles pour une surface de près de 60 000 mètres carrés, soit une hausse de 19,8%. /fap

Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.