Hôpital unique au Val-de-Ruz: décision l'été prochain?

Un hôpital unique de soins aigus au Val-de-Ruz en 2020: la cheffe du Département de la santé et des affaires sociales Gisèle Ory aimerait pouvoir entamer le débat public le printemps prochain.
 
Mais le projet doit encore franchir plusieurs écueils: le groupe de pilotage politique d’Hôpital neuchâtelois décidera de confier ou non un mandat à l'institution. Plusieurs réunions sont agendées, la première le 25 août. Charge ensuite au conseil d'administration d'Hôpital neuchâtelois d’établir une planification stratégique sur dix ans. Enfin, le Grand Conseil se prononcerait au mois de juin.
 
 
Un projet à plus de 200 millions de francs
 
Un hôpital unique de soins aigus situé au centre géographique du canton de Neuchâtel est à priori une bonne idée, mais le canton a d’autres grands projets, explique Gisèle Ory. Un tel hôpital coûterait entre 200 et 250 millions de francs.
 
La cheffe du Département de la santé et des affaires sociales ajoute qu’aucun lieu n’a été évoqué jusqu’ici pour l’éventuel futur hôpital et que le maintien des soins aigus sur les deux sites de Neuchâtel et La Chaux-de-Fonds reste une option.
 
 
L'idée est bonne mais semble coûteuse, estime la SNM
 
L’idée suggérée par le cabinet espagnol Antares Consulting et qui figure dans un rapport préparé par les services de Gisèle Ory est bonne, estime le président de la Société neuchâteloise de médecine Pierre-Yves Bilat. Il craint toutefois les coûts qu’un tel projet pourrait engendrer et estime que le Canton a manqué plusieurs tournants, notamment lors de la construction de l’hôpital Pourtalès. Ce serpent de mer de la santé lui laisse un sentiment de gâchis. /vco
Partager
Link

Galerie photos liée

18.03.2016
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.