Le Conseil d'Etat lâche le RUN

Le Conseil d’Etat neuchâtelois a pris sa décision: il se retire du Réseau urbain neuchâtelois à la fin de l’année. Nous avions révélé le 1er juin l’intention du gouvernement de ne plus financer le RUN. Le Conseil d’Etat est donc passé aux actes.
 
Le chef du Département de la gestion du territoire Claude Nicati en a informé le comité directeur du RUN ce vendredi.
 
On peut lire dans un communiqué de l’Etat que la décision a été prise dans un souci de gouvernance et de clarification des relations avec les différents partenaires. Le gouvernement assure que le RUN continuera bien entendu à exister. Et donc à assurer la conduite du projet d’agglomération, en collaboration avec l’Etat de Neuchâtel.
 
Jusqu’ici, l’Etat confiait des mandats au RUN pour une somme de 800'000 francs annuels, répartis pour moitié entre le Département de la gestion du territoire et celui de l’économie. Les mandats du DEC, qui faisaient doublon selon le Conseil d’Etat, seront supprimés. Un nouveau crédit, dont le montant doit encore être arrêté, sera débloqué pour financer les mandats confiés au RUN par le DGT.
 
Le comité directeur du Réseau urbain neuchâtelois n’a pas souhaité commenter la décision du gouvernement. /comm-vco
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.