Le Conseil d'Etat neuchâtelois déçu, mais...

Le Conseil d’Etat neuchâtelois est déçu du verdict des urnes de ce dimanche concernant la loi sur la police du commerce et des établissements publics. Les citoyens ont fait savoir qu’ils ne voulaient pas de cette nouvelle loi par 56%.
 
Seules quatre communes l’ont approuvée: il s’agit de Neuchâtel, St-Blaise, Corcelles-Cormondrèche, et Vaumarcus.
 
La participation est faible pour un objet cantonal: elle se situe autour des 37%.
 
Bernard Soguel livre son analyse
 
A l’heure de l’analyse, le Conseiller d’Etat en charge de l’économie Bernard Soguel s’est dit déçu de ce non, mais pas étonné. Selon lui, les partisans de la loi sur le commerce ne sont pas beaucoup sortis du bois, à commencer par les partis politiques qui sont restés discrets pendant la campagne. Contrairement aux stations-services, qui se sont mobilisées, tout comme les magasins et GastroNeuchâtel.
 
Bernard Soguel a rappelé que le Conseil d’Etat avait donné son avis sur la loi sur le commerce, mais qu’il n’a pas pu faire campagne, devoir de réserve oblige.
 
Désormais, seul l’avenir nous dira si ces objets sont repris séparément ou non. Ce sera aux différents acteurs et au Gouvernement entrant de se prononcer.
 
Le nouveau chef de l’économie Frédéric Hainard a donc du pain sur la planche. /abou
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.