Affaire Metalor : les témoins suisses blanchissent les Corses

Dans l’affaire Metalor, le procès français se poursuit à Aix-en-Provence. Il vient d’entrer dans sa troisième et dernière semaine.
 
La Cour d’assises des Bouches-du-Rhône doit établir la responsabilité de cinq prévenus, essentiellement des Corses. Deux sont soupçonnés d’avoir pris une part active dans la réalisation du braquage de Metalor à Marin en janvier 2004. Les autres auraient aidé à convoyer le butin, près de 670 kilos d’or estimés à plus de 11 millions de francs.
 
Les prévenus rejettent les accusations qui pèsent contre eux. La Cour a entendu des témoins venus de Suisse, dont une partie des hommes qui avaient été condamnés en 2006 à Neuchâtel dans cette affaire. Ceux qui avaient initialement mis en cause l’un des prévenus corses sont revenus sur leurs déclarations. Ils ont affirmé ne pas reconnaître cet homme.
 
Les derniers témoins se sont exprimés à la barre ce lundi. Le Ministère public doit faire son réquisitoire mardi, avant de céder la parole à la défense.
 
Le verdict devrait tomber jeudi dans le meilleur des cas. /msa
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.