Ebel-Movado: le plan social est en négociation

Les négociations entre la direction du groupe horloger Ebel-Movado et les partenaires sociaux sont engagées.
 
Il s’agit de préciser le plan de licenciements après l’annonce mardi de la suppression de 50 à 60 postes sur les sites de Bienne et La Chaux-de-Fonds.
 
Ce mercredi, les représentants d’Unia Seeland étaient autour de la table. Vendredi, c’est au tour d’Unia Neuchâtel de rencontrer la direction.

Seule certitude, pour l’heure:, aucun employé ne quittera le navire avant les fêtes. /gw

Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.