Ex-banquier et entrepreneur condamnés

Gestion déloyale, faux dans les titres et escroquerie par métier: ces trois chefs d’accusation ont été retenus par le Tribunal pénal économique de Neuchâtel, dans l’affaire de construction de villas à Bevaix.

Le tribunal a rendu son jugement mardi matin. Il a condamné l’ex-gérant de la succursale de la banque plaignante à 14 mois de peine privative de liberté, moins huit jours de préventive, avec sursis pendant deux ans. Il a été reconnu coupable de gestion déloyale et de faux dans les titres pour avoir attribué des crédits non justifiés et camouflé ses erreurs à sa direction.

L’entrepreneur, lui, a été condamné à 20 mois d’emprisonnement, avec sursis pendant quatre ans, pour escroquerie par métier. Le tribunal a estimé qu’il s’était enrichi illégitimement à hauteur de 270 000 francs. Il devra en outre s’acquitter d’une amende de 3000 francs.

Les deux condamnés paieront encore 9900fr de frais chacun et verseront 5000fr de dépens à la banque lésée. /fap

Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.