Chômage partiel à L'Express-L'Impartial: la SNP accepte le compromis

Après une longue journée de négociations, les rédacteurs de L’Express et de L’Impartial et la Société Neuchâteloise de Presse sont parvenus ce soir à un accord.
 
Il n’y aura pas dix licenciements au sein de la rédaction, comme cela avait été annoncé la semaine passée. Une demande de chômage partiel va être faite auprès des autorités cantonales. Si elle est acceptée, seuls trois journalistes devraient être licenciés et un contrat à durée déterminée ne sera pas reconduit. Si elle est refusée, les dix postes prévus seraient supprimés.
 
La demande de chômage partiel sera faite pour une durée de 6 mois. La situation sera ensuite réévaluée par les rédacteurs et la SNP.
 
Si aucune amélioration n’est constatée, la direction entrera en matière sur la suppression de six postes supplémentaires. /mv

 

Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.