Assistant social: la plaidoirie se poursuit

La salle des Etats du château de Neuchâtel est pleine pour écouter la plaidoirie du ténor genevois du barreau Jacques Barillon.

Le défenseur de l’assistant social prévenu d’avoir détourné plus d’un million de francs parle depuis une heure devant la Cour d’Assises de Neuchâtel. Il a évoqué la présomption d’innocence et dénoncé la stratégie d’accumulation de la partie plaignante qui, selon lui, n’a pas apporté le fardeau de la preuve.

Hier, le Ministère public a requis huit ans de prison ferme.

Le verdict devrait être rendu demain. /vco

Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.